•  

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

     

     

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

     

     

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

     

     

     

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

     

     

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

     

     

     

     

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

    BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020BOUESSE LES MOLLES LE 28 FEVRIER 2020

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

    Ce vendredi 21 Février, nous voici Place du Champ de Foire chez les bénédictins et les bénédictines de

    Saint-Benoît -du-Sault , cité médiévale avec des remparts, des ruelles pentues et des demeures des 15éme

    et 16éme siècle, (au dernier recensement en 2017, il y a 602 habitants).

     

    « A l’origine, la colonie des moines bénédictins est passée de Capus Servium ( Sacierges-St-Martin) à Salis

    (St-Benoît-du-Sault), sur un roc naturel qui permet de mieux la défendre à partir du 10éme Siècle ».

     

    Après une gelée matinale, le soleil fait son apparition et ne va pas nous quitter durant les 8 et 11 kms que

    nous allons parcourir. Les 30 PR sont guidés par Pierrette et Bernard et les 44 GR par Christiane et Hervé.

     

    Nous traversons la place et prenons un sentier près d’une borne pour voitures électriques et les toilettes

    publiques et tournons à droite, le long de la rivière l’Arno d’un côté et les remparts de l’autre (La Butte).

     

    Nous descendons l’escalier et arrivons Rue du Portugal où nous remarquons des maisons caractéristiques

    des anciens étals moyenâgeux. Au n°5, nous photographions une façade à la porte ancienne. Un pot de

    chambre trône près d’une fenêtre, à l’étage !!! «Certainement le pot de chambre de la mariée » plaisante

    Jean Paul.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

    Sur notre gauche, une tour : la tour Grimard puis plus loin le pont du lieu-dit le Peu d’Argenton.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

    Nous longeons une forêt de peupliers et nous dirigeons à droite vers le château du Petit Mongarnaud, situé

    sur la commune de Parnac. « Cette ancienne métairie appartenait au prévôt de St-Benoît-du-Sault.

    Construit à la fin du 16éme siècle, il présente des tours rondes et carrées, des douves et un pont de pierre.

    Il fait actuellement l’objet d’une restauration.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

     

    Nous prenons un chemin à droite très mouillé et plein d’ornières et de branchages, mais rien ne nous

    arrête. Au bout nous continuons sur un chemin caillouteux jusqu’au lieu-dit Chavegrand. Ici, Josette

    aperçoit la petite ferme de sa naissance et de son enfance.

     

    Les GR nous abandonnent pour se diriger vers Le Châtaignier, L’Age, La Fosse aux Loups, Le Grand chemin

    et nous rejoignent. Sur cette portion, ils rencontrent des grues.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

    Avant de tourner sur Chavegrand, les PR se dirigent dans un chemin sur la droite et après un tas de bois et

    un tronc d’arbre mort couché, continuent sur un sentier jonché de feuilles et bordé de châtaigniers.

     

    Nous allons vers le lieu-dit Les Gorces. Sur la gauche, nous pourrions voir un dolmen dit des Gorces ou de

    Montgarnaud, de période néolithique, classé aux monuments historiques, situé sur Parnac. Mais nous

    n’avons pas le temps, ce sera pour une autre fois.

     

    Nous continuons sur Montgarnaud par une voie carrossable, traversons les lieux-dits La Dinière et Le Terrier

    (sur la commune de La Châtre L’Anglin). Nous traversons la rivière Le Portefeuille par une passerelle. Nous

    évitons le grand virage et descendons dans un étroit sentier en pente raide, à la queue leu leu.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

    Au bout, une maison avec des nichoirs à oiseaux à la fenêtre. Nous sommes à La Font Bûcher.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

    Sur le Pont Romain, nous avons une superbe vue sur le Prieuré et l’Eglise.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

    Dans la Rue du Portugal, nous prenons une étroite ruelle : le chemin de ronde, appelé chemin des

    groseilliers qui surplombe la vallée du Portefeuille.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

    Nous sortons le long de la « Maison Carrée », à l’angle de la rue Emile Guinnepain. Cette maison défendait

    l’accès au Prieuré. Nous nous arrêtons un court instant à l’église et au Prieuré.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

    « L’église, adossée au Prieuré, construite au cours des années 1020-1030, selon une architecture

    préromane, a été à la fois abbatiale (St Jean Baptiste) et paroissiale ».

     

    « Le Prieuré, fondé avant l’an mil, est à l’origine de la cité. Il a été monastère, couvent, école primaire

    supérieure, colonie de vacances ». Actuellement, une association a été fondée. Le toit a été refait mais il

    reste tout l’intérieur à restaurer. Et ceci dans le but d’en faire un centre culturel.

     

    Nous grimpons la rue Emile Guinnepain : « une importante maison à fenêtre à meneaux et linteaux à

    accolades avec des traces d’ouvertures témoignent de ses usages successifs ».

     

    L’Impasse Rosette est riche de détails d’architecture médiévale, un chemin de ronde couvert relie la porte

    fortifiée à un gros mur d’enceinte. Ici se trouvait la Maison du Gouverneur aux fenêtres sculptées.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

    Nous passons sous « Le Portail », porte fortifiée qui était l’entrée principale de la ville au 12é siècle. Il est

    pourvu d’un pont-levis et d’une herse dont on distingue les traces. Dans la Rue Emile Surun, « Le Beffroi

     contribuait à la défense du Fort. L’Horloge, datant du siècle dernier a été réparée en 1912 et 2000».

     

    Après la Place de la République, une ruelle étroite, la  Rue Glisse Petite  amène à la -« Maison de

    l’Argentier » dont la façade à l’architecture médiévale représente une énigme. La porte est surmontée d’un

    linteau sculpté. L’Argentier avait pour fonction de battre monnaie pour le seigneur local, notamment le

    Vicomte de Brosse y aurait fait battre monnaie. (Les villageois avaient à faire au prévôt du Prieuré et au

    représentant des seigneurs Vicomte de Brosse).

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

     

    Nous sortons sur la Place Marie Versigny et prenons la Rue du 8 Mai 1945 puis la Rue Grande où une riche

    maison datée de 1515 possède un balcon ouvragé. De nombreuses boutiques ont conservé leurs

    devantures en bois peint.

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

    Sur la route de Limoges et Chaillac, en face d’une ancienne pharmacie se trouve une maison du 15éme

    siècle qui marquait l’entrée nord de St Benoît.

     

    Nous rejoignons la place du Champ de Foire.

     

     

    Il est à noter que St Benoît-Sault a été élu l’un des plus beaux villages de France en 1988. Des films, de

    Serge Moati (T’es grand et puis t’oublies et la Croisade des Enfants en 1981 et 1988) et Georges Wilson (La

    Vouivre en 1988) y ont été tournés. Malheureusement, la Sitram, fabricant de casseroles, poêles, cocottes

    minutes a fermé ses portes le 19/12/2019, il ne reste plus qu’une activité logistique.

     

     

    Texte de Arlette

     

     

    Merci à Arlette pour ce texte bien précis


    Commentaires à l'arrivée : BRAVO Gilles pour ce magnifique et très riche circuit

     

     

     


    3 commentaires
  •  

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

     

     

     

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

     

     

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

     

     

     

    SAINT BENOIT DU SAULT LE 21 FEVRIER 2020

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  •  

     

      Rendez-vous était donné pour cette randonnée hebdomadaire, aux portes de la Brenne, à Saint-Gaultier précisément,

     

    chez les Galtois et Galtoises.

     

      Après avoir souhaité une bonne fête aux Valentines et Valentins, Gilles nous fait part des différentes randonnées du  

    week- end, et nous annonce la création d’une nouvelle randonnée mensuelle dite « XL » qui se déroulera le troisième

    mardi du mois.

     

      Surveillez votre messagerie, vous aurez tous les détails sur cette nouvelle rando.

     

     Nous sommes 36 GR guidés par Denis B et Francis B qui a accepté au dernier moment de remplacer Claude comme

     

    serre-fil (merci Francis), et 29 PR guidés par Bernard et Yves.

     

     Nous partons du parking du cimetière en longeant la Départementale 151  par un chemin aménagé, jusqu’à

     

    l’espace COLLET ou a été créé, il y a quelques années, un parcours de santé.

     

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     

    Un peu plus loin nous avons une superbe vue sur la creuse en contrebas

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     En descendant un peu nous pouvons voir les restes d’anciens fours à chaux

     

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

      

     Les fours à chaux étaient d'imposants fours, de forme cylindrique et avaient une large paroi intérieure le plus souvent

     

    revêtue de briques. Grâce à la pierre calcaire qui était réduite en petits morceaux, on pouvait réaliser de la chaux. Le four

     

    était alimenté par son ouverture située en haut (appelée le « gueulard »).

     

     La chaux éteinte était par la suite placée dans des barils avant d'être utilisée en maçonnerie.

     

     Nous traversons l’avenue de Lignac pour accéder aux bords de creuse que nous empruntons et qui nous permet

     

    de voir de belles demeures de styles, des façades travaillées, des fenêtres originales.

     

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     Nous passons sous un ancien pont en fer (le pont Bonargent–Multon) qui permettait d’acheminer les wagonnets de chaux

     

    depuis les fours jusqu’à la gare de Saint-Gaultier de l’autre côté de la Creuse.

     

     Nous continuons notre chemin sur les berges de la creuse, encore un pont celui-ci plus récent, le pont de la Gare.

     

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     Un peu plus loin nous voilà sous les murs du collège de Saint-Gaultier, ancien prieuré. Aujourd’hui le collège Jean Moulin

     

    compte 207 élèves.

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     

     Sur la Creuse on aperçoit les restes (une pile de pont) de l’un des premiers ponts de Saint-Gaultier, détruit par les crues

     

    (avant la construction du barrage d’Eguzon).

     

     Nous empruntons une passerelle métallique  le long d’un ancien moulin, puis usine électrique qui, en 1901, permit

     

    à Saint-Gaultier d’être une des premières villes éclairées par l’électricité dès 1902. Cet usine électrique ferma en 1948 avec

     

    l’arrivée du courant alternatif par EDF.

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     

    Nous arrivons sur l’ilon, lieu de promenade des Galtois(es) et des pécheurs, puis nous passons sous l’ancien

     

    pont de chemin de fer (ou passe la voie verte).

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     

     

     Nous longeons une piste d’entrainement pour chevaux, où nous avons la chance de voir deux chevaux avec sulkies à

     

    l’entrainement.

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     

      Nous retrouvons la voie verte que nous ne prendrons pas tout de suite mais plutôt un chemin parallèle. C’est là que nos

     

    chemins se séparent avec les PR.

     

     Un peu plus loin, la voie verte (maintenant noire car goudronné en partie) nous accueille et nous offre une vue sur le

     

    château de la TOUR (situé sur la commune de RIVARENNES)  propriété de la famille de CLERMONT-

     

    TONNERRE.

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

      

     

    Nous traversons la RD 151  pour prendre un joli chemin, bordé de violettes et de pervenches (celles-ci ne mettent

     

    pas de PV), qui grimpe un peu et nous amène au lieu-dit « Terrières ».

     

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     

     Nous descendons par la route jusqu’au joli village des Chézeaux  que nous traversons avant d’entamer la

     

    dernière montée pour rejoindre notre point de départ.

     

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     Rendez-vous la semaine prochaine à St Benoit du Sault.

     

     

     

    Texte de Denis B.

     

     

     

     

     


    2 commentaires
  •  

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

    SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

             SAINT GAULTIER LE 14 SEPTEMBRE 2020

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire